blanc-seing


blanc-seing

blanc-seing [ blɑ̃sɛ̃ ] n. m.
• 1573; blanc-signé 1454; de blanc et seing « signe »
Dr. Signature apposée à l'avance sur un document dont la rédaction sera ultérieurement complétée par la personne à laquelle le titre est remis. Des blancs-seings. Fig. Donner son blanc-seing (cf. Donner carte blanche). Abuser d'un blanc-seing.

blanc-seing, blancs-seings nom masculin (de blanc et seing) Feuille blanche sur laquelle on appose sa signature et que l'on confie à quelqu'un pour qu'il la remplisse lui-même. ● blanc-seing, blancs-seings (difficultés) nom masculin (de blanc et seing)seingblanc-seing, blancs-seings (expressions) nom masculin (de blanc et seing) Donner un blanc-seing à quelqu'un, donner à un tiers tout pouvoir d'agir. ● blanc-seing, blancs-seings (synonymes) nom masculin (de blanc et seing) Donner un blanc-seing à quelqu'un
Synonymes :
- carte blanche

blanc-seing
n. m. Papier vierge signé, que peut remplir à sa convenance la personne à qui il est remis. Des blancs-seings.

BLANC-SEING, subst. masc.
,,Signature apposée d'avance sur une feuille de papier laissée blanche en tout ou en partie, à l'effet de recevoir une convention ou une déclaration`` (BARR. 1967). Synon. vx blanc-signé :
1. M. De Mortemart, selon M. Bérard, avait dit qu'il avait un blanc-seing et que le roi consentait à tout.
CHATEAUBRIAND, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 3, 1848, p. 612.
P. ext. :
2. ... ladite assemblée. (...), s'est bornée à prendre la décision, (...), de confier à un tiers un véritable blanc-seing, à l'effet d'élaborer et d'appliquer lui-même une nouvelle constitution; ...
DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1954, p. 315.
Au fig. Avoir un blanc-seing, donner un blanc-seing à quelqu'un. Avoir, laisser toute liberté d'action. Synon. fam. carte blanche :
3. — Tiens, mon petit, emporte ça, dit-il, et commence à travailler. Blanc-seing, tu as blanc-seing.
DRUON, Les Grandes familles, t. 2, 1948, p. 40.
Prononc. ET ORTH. :[]. Ac. 1835 est le seul dict. à écrire le mot sans trait d'union, ce que n'admettent ni LITTRÉ ni surtout Lar. 19e; Ac. 1878 en écrivant blanc-seing revient à l'orth. qu'il adoptait en 1798. La grande majorité des dict. écrit le plur. des blancs-seings. Seuls BESCH. 1845 (qui enregistre ,,blanc-signé, ou plus ordinairement blanc-seing``) et Lar. 19e recommandent des blanc-seings. ,,Ce ne sont pas des seings-blancs mais bien des seings apposés sur des papiers laissés en blanc`` (BESCH. 1845). ,,[Un blanc-seing] est un seing, une signature donnée en blanc ou sur papier blanc; [des blanc-seings sont] des seings donnés en blanc; en blanc forme ici une locution adverbiale, qui doit évidemment rester invariable. Il est vrai que l'Académie, dans sa définition de blanc seing donne à seing la valeur de parchemin ou papier signé, ce qui lui permet de considérer blanc comme un adjectif servant à marquer que le papier est resté blanc, net, exempt de toute écriture autre que la signature; mais on sent qu'il y a dans cette explication quelque chose de forcé qu'un juge impartial ne peut admettre`` (Lar. 19e). LITTRÉ indique le plur. de Ac. mais émet des réserves dans une rem. GUÉRIN 1892 ne fait aucun commentaire, s.v. blanc-seing, mais donne des ex. avec le plur. blancs-seings. Il souligne, s.v. blanc-signé, après avoir donné un ex. avec le plur. blancs-signés : ,,On voit par ces citations que le langage provincial l'a emporté; et que contrairement à l'opinion de Littré, et conformément à l'Académie, il faut mettre au pluriel de blanc-seing un s à blanc.``
Étymol. ET HIST. — 1573 (Correspondance de Catherine de Médicis, 4, 224 dans BARB. Misc., 12, n° 7 : Je le retins pour vous porter la presante ... afin que envoyés des blancs-sins, pour envoyer partout).
Composé de blanc et de seing « signature »; a concurrencé blanc-signé attesté dep. 1454 (Rançon d'Olivier de Coëtyvy, in BEC XXXVIII, 17 dans BARB. Misc., loc. cit.).
STAT. — Fréq. abs. littér. :26.

blanc-seing [blɑ̃sɛ̃] n. m.
ÉTYM. 1573; blanc-signé, 1454, encore au XVIe; de blanc, et seing « signature ».
1 Dr. Signature apposée au bas d'un papier contenant une partie non remplie, et donnée à l'avance pour constater un engagement qui sera inséré ultérieurement par la personne à laquelle le titre est remis. || Donner un blanc-seing à qqn. || Des blancs-seings. || Abuser d'un blanc-seing. || L'abus de blanc-seing peut constituer un abus de confiance.
1 Quiconque, abusant d'un blanc-seing qui lui aura été confié, aura frauduleusement écrit au-dessus une obligation ou décharge, ou tout autre acte pouvant compromettre la personne ou la fortune du signataire, sera puni des peines (…)
Code pénal, art. 407.
2 Cour. Faculté laissée ou donnée à qqn d'agir, de décider à sa guise. — ☑ Loc. Donner (son, un, le) blanc-seing, son autorisation, son accord total. Carte (blanche), mandat.
2 (…) mais ce qui, pour le moment, me préoccupait le plus, et je suis sûr que tu me comprendras, d'Artagnan, c'était de reprendre à cette femme une espèce de blanc-seing qu'elle avait extorqué au cardinal, et à l'aide duquel elle devait impunément se débarrasser de toi et peut-être de nous.
Dumas, les Trois Mousquetaires, t. II, p. 536.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • blanc-seing — (blan sin) s. m. Mandat en blanc au bas duquel est apposée une signature, et que l on confie à quelqu un pour qu il le remplisse.    Au plur. Des blancs seings. REMARQUE    L Académie écrit blanc seing, sans trait d union. Au mot blanc où elle… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • blanc seing — Same as blank seing …   Ballentine's law dictionary

  • BLANC-SEING — n. m. Papier ou parchemin signé que l’on confie à quelqu’un pour qu’il le remplisse à sa volonté. Ils ont donné leurs blancs seings aux arbitres …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Blanc-seing —    Droit civil: signature apposée sur un titre avant la rédaction de l acte …   Lexique de Termes Juridiques

  • blanc-seing — nm. : karta blyanshe <carte blanche> nf. (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Le Blanc-seing (film) — Le Blanc seing est un film muet belge tourné et scénarisé par Alfred Machin sorti en 1913. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique 3 Distribution 4 …   Wikipédia en Français

  • Le blanc-seing (film) — Le Blanc seing est un film muet belge tourné et scénarisé par Alfred Machin sorti en 1913. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique 3 Distribution 4 …   Wikipédia en Français

  • Le Blanc-seing — est un film muet belge tourné et scénarisé par Alfred Machin sorti en 1913. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique 3 Distribution 4 Lien externe …   Wikipédia en Français

  • Donner un blanc-seing à quelqu'un — ● Donner un blanc seing à quelqu un donner à un tiers tout pouvoir d agir …   Encyclopédie Universelle

  • Abus de blanc-seing —    Droit pénal: infraction réalisée par la mention frauduleuse, au dessus d une signature, d une obligation ou décharge ou de tout acte pouvant compromettre la personne ou la fortune du signataire …   Lexique de Termes Juridiques


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.